Les autocuiseurs sont-ils indispensables ? Avantages et inconvénients

Il existe aujourd’hui une floraison d’équipements de cuisine sur le marché pour faciliter la cuisson des aliments. On dénomme parmi eux, l’autocuiseur qui malgré ses nombreux avantages, présente tout de même des limites ; d’où la pertinence de reconsidérer la question de son indispensabilité, sujet de notre présent article.

L’autocuiseur, qu’est-ce-que c’est ?

Les origines de l’autocuiseur remontent à très longtemps, probablement à la fin du 17e siècle par l’invention d’une ustensile de cuisine, le digesteur d’aliments mis en place par D. Papin. Cependant, la commercialisation de ce chef d’œuvre, pourtant innovant, échoue. Il a fallu trois siècles environs après , par le truchement de la société SEB, pour que le digesteur, désormais amélioré et devenu autocuiseur, connaisse un succès phénoménal qui est encore d’actualité de nos jours. Encore appelé cocotte minute, l’autocuiseur est un accessoire de cuisson, une sorte de casserole hermétiquement couverte servant à la cuisson des aliments sous une forte pression. La configuration de cette ustensile permet d’atteindre des niveaux de température et de pression internes élevés qui permettent d’écourter le temps de cuisson des aliments crus.

Quels avantages tire t-on de son utilisation ?

Les avantages que procure son utilisation sont nombreux et devraient mener tout le monde à l’adopter. En effet, vue sa capacité à se chauffer à des températures élevées, il permet de réduire le temps de cuisson des différents aliments. Il vous permet de ce pas, de concocter vos recettes beaucoup plus rapidement et ainsi, de gagner un précieux temps. C’est l’ustensile de cuisson idéale pour la préparation des repas trop chronophages. Ensuite, il est très ergonomique, facile d’utilisation et contribue à économiser d’importantes quantités d’énergie. Mieux, le mode de cuisson à la vapeur évite la dénaturation des différents aliments qui conservent de ce pas, leurs propriétés nutritionnelles. Il permet donc de cuisiner sainement et aide ainsi au renforcement du capital santé par l’alimentation. Aussi, la cuisson dans un autocuiseur n’est point nocive pour la santé car, très peu d’interactions sont notées entre les aliments en cuisson et les composants chimiques de la cocotte. Enfin, son entretien est aisé. Malgré qu’il soit en inox, le lavage de l’autocuiseur s’avère tout de même facile, à condition de savoir comment procéder. Il vous suffit en effet, de curer la cocotte avec une spatule après l’avoir au préalable, remplie d’eau, puis de remplacer cette dernière par un mélange d’eau chaude et de cristaux de soude à laisser agir un moment.

Quels sont ses inconvénients ?

Toutefois, l’autocuiseur, à l’instar de tout appareil technologique, n’est pas sans défauts. En effet, il n’est pas indiqué pour la cuisson des aliments à cuisson rapide comme les légumes et les poissons entre autres. Le rendu vous décevrait. Aussi, est-il bruyant et présente un risque accru de surcuisson car n’étant pas d’arrêt automatique à la commande. Enfin, il exige de vous de l’attention, de la concentration et des astuces pour réussir vos plats ; autrement dit, l’on passe très rapidement à côté à la moindre bavure .

Il ressort donc que l’autocuiseur est une ustensile de cuisine pratique très utile. À condition de pouvoir contourner les limites, il vous est fortement conseillé.