La dynamisation de l’eau

Demeurées trop longtemps restreintes à l’étude des propriétés physico-chimiques et biologiques de l’eau, les recherches sur la nature de ce liquide, source de vie, explorent de nos jours, de nouvelles dimensions à son propos et révèlent de nombreuses informations précieuses sur les conditions de son efficacité optimale pour les êtres vivants. La question divise la communauté des scientifiques ; toutefois, d’élégantes et audacieuses théories éclosent, germent et fleurissent pour expliquer “le cycle de vie” de l’eau et les techniques pour la rendre “vivante”, dont la dynamisation qui constitue l’objet de notre présent article.

La mémoire de l’eau !

La compréhension d’un certain nombre de concepts s’impose pour mieux cerner le phénomène de dynamisation de l’eau. Celui de la mémoire de l’eau occupe une place de choix. Mise au point par l’immunologue J.Benveniste, la théorie de la mémoire de l’eau stipule qu’une eau qui a été en contact avec une substance donnée, garde en mémoire, le passage de cette dernière. Ainsi, même après sa disparition, une marque des propriétés de ladite substance subsiste au sein de l’eau. Ceci permet d’individualiser deux différentes natures de l’eau selon qu’elle est restée intacte et identique à elle-même, ou qu’elle a été chimiquement modifiée. Elle est dite “vivante” dans le premier cas et “morte” ou “déstructurée” dans le deuxième cas. Cependant, des facteurs physiques, et même d’ordre émotionnels peuvent également influer sur la nature “nouvellement” acquise de l’eau.

La dynamisation de l’eau : qu’est-ce-que c’est ?

Intéressons-nous à présent au concept de dynamisation de l’eau. De ce qui précède, il ressort à titre d’exemple que l’eau de rivière, en perpétuel mouvement n’a pas la même nature qu’une eau stockée dans du plastique, ou stagnante à proximité d’un relais de réseau. Par définition, une eau dynamisée est une eau vivante. Ainsi, une correspondance entre les deux précédentes propositions associe l’eau de rivière n’ayant subit l’action d’aucun contaminant ou polluant à une eau dynamisée. L’autre facette du concept est la possibilité pour une eau, empreinte des propriétés d’éventuels polluants, de se débarrasser de cette mémoire qui corrompt sa structure par certaines techniques dites de dynamisation. Ainsi, la dynamisation consiste à rendre une eau vivante c’est-à-dire chimiquement pure et exempte de toutes informations qui modifieraient sa nature.

Pourquoi dynamiser une eau ?

Au vue des informations portées plus haut, il est donc clair que les procédés de purification habituels de l’eau que sont la filtration et l’osmose inverse entre autres ne suffisent pas pour traiter une eau, cette dernière gardant en mémoire le passage des polluants à l’origine de la contamination. Ces techniques doivent donc être supplémentées par une dynamisation pour rendre l’eau vivante et adaptée ,pour le maintien des organismes vivants en parfaite santé. Toutes les informations portées dans cet article peuvent paraître étranges pour des personnes qui ne s’y connaissent pas très bien en énergie. Nous conseillons donc à ces derniers, de s’imprégner des travaux de Marcel Violet pour apprécier par eux-mêmes, les bases scientifiques du phénomène de même que sa portée au sein des communautés d’êtres vivants.

Comment dynamiser l’eau ?

Il existe plusieurs techniques pour dynamiser l’eau. Chacune d’elles présentent des avantages de même que des limites. Sans être exhaustif, nous vous parlons de quelques unes d’entre elles. L’exposition de l’eau embouteillée au soleil est une technique assez simple et pratique pour dynamiser l’eau. Seulement, elle est limitée par le niveau d’ensoleillement et la durée qu’elle nécessite. Aussi, la technique du vortex, très efficace, peut être adoptée à l’aide d’une simple cuillère ou de manière plus pratique, avec des bouchons spécifiques disponibles dans le commerce. De même, ajouter de l’argile au fond du récipient contenant votre eau permet de la rendre vivante. D’autres techniques comme le magnétisme, l’usage des cristaux ou des ondes de formes s’avèrent également être efficaces.

Ainsi, il existe plusieurs techniques pour dynamiser une eau. La dynamisation elle-même consistant à débarrasser l’eau des informations néfastes qui la souillent.