Comment faire un petit-déjeuner léger et équilibré ?

L’essor de l’industrie alimentaire et de la publicité a provoqué moult changements dans la façon de s’alimenter de la population. Dans un monde où le sucre est devenu l’invité de marque sur la table du petit-déjeuner ; où ce petit-déjeuner n’est plus composé comme il se doit, il semble opportun de rappeler au public, les bonnes manières à adopter pour bien profiter de ce premier repas de la journée.

Quelles sont les recommandations actuelles ?

Les habitudes alimentaires à propos du petit-déjeuner ont beaucoup changé ces dernières décennies et varient d’une personne à une autre. Quand il n’est pas ignoré, il n’est pas non plus composé avec les éléments adéquats. De toutes les façons, l’un et l’autre des cas n’est guère, du point de vue nutritionnel, indiqué. Il vaut donc mieux pour chacun, de prendre un petit-déjeuner tous les matins, et de veiller surtout à prendre en compte, les exigences nutritionnelles imposées par l’état de chacun. Mais en général, il est conseillé pour composer un petit-déjeuner sain, de disposer d’un laitage, véritable fontaine de calcium ; de céréales ou de produits céréaliers comme du pain par exemple ; de quelques tranches de fruits pour pourvoir l’organisme en micronutriments et enfin, d’une boisson. Il faut ensuite influer sur la proportion de chacun de ces aliments pour composer un petit-déjeuner adapté à chacun. Toutefois, des règles de composition s’imposent à tous.

La limitation du sucre et des lipides

Le sucre n’est point un bon allié pour la santé. Outre les nombreux effets délétères qu’il a sur la santé, sa consommation déclenche, à partir d’un certain niveau, un cercle vicieux qui vous incite à vouloir ingurgiter des quantités de plus en plus importantes, jusqu’à créer une certaine forme d’addiction. Du coup, il vaut mieux rester loin de cet aliment. Cependant, il faut comprendre en l’expression “sucre” utilisé ici, les nombreuses sources de sucres rapides telles que les sodas ou le saccharose utilisé à table. Car le glucose est un nutriment essentiel pour le fonctionnement de l’organisme. Plusieurs autres aliments dont les céréales et les produits céréaliers peuvent, entre autres, procurer à l’organisme, la quantité de glucose dont il a besoin pour son métabolisme. Il faudra toutefois faire attention aux croissants et viennoiseries qui ne sont pas par exemple, indiqués pour composer un petit déjeuner. Aussi, les matières grasses doivent être limitées, mais pas supprimées car constituent de véritables sources d’énergie. Vous pourriez par exemple, tartiner avec une petite quantité de beurre.

Quels céréales adopter ?

Les céréales à privilégier doivent combiner plusieurs caractéristiques diététiques : une faible charge glycémique, une faible teneur en matières grasses et une bonne proportion de fibres. Le premier pas à faire, est déjà d’éviter au maximum, la consommation des céréales industrielles et des produits faits à base de céréales tels que les biscottes. L’avoine revêt par exemple, le manteau de céréale-type pour un petit déjeuner léger et sain. Vous pourriez même composer une muesli maison avec cette céréale.

Ainsi, pour composer un petit-déjeuner équilibré, veillez à y insérer, un laitage, un céréale approprié, une source de vitamines et une boisson, qui pourrait être du café. Dans tous les cas, évitez les sucres rapides, limitez les graisses et préférez les fruits frais aux jus de fruits.